Swiss Army Man

Dan Kwan, Daniel Scheinert, USA, 2016o

s
vretour

Hank, un homme désespéré errant dans la nature, découvre un mystérieux cadavre. Ils vont tous les deux embarquer dans un voyage épique afin de retrouver leur foyer. Lorsque Hank réalise que ce corps abandonné est la clé de sa survie, le suicidaire d'autrefois est forcé de convaincre un cadavre que la vie vaut la peine d'être vécu.

Ne vous laissez pas tromper par un titre bizarre. Ce film sur un homme seul et isolé, pour qui un flotteur échoué sur le rivage devient son meilleur ami, n'a qu'un seul lien avec l'armée suisse, à savoir que le flotteur devient comme un couteau suisse pour l'homme naufragé : un outil polyvalent de survie, avec lequel on peut faire du bateau, allumer des feux et même nouer une profonde amitié. C'est précisément la raison pour laquelle il s'agit d'une des robinsonnades les plus fantasques et les plus merveilleuses que le cinéma ait jamais produit. Ce qui manque dans le contexte de l'intrigue et dans la production est compensé par la fantaisie narrative et des idées visuelles folles. Mais le plus merveilleux dans toute cette entreprise, c'est de voir comment l'esprit insouciant de l'adolescent à l'œuvre ici se révèle être quelque chose de profondément humain : un film fabuleux sur la croissance, le développement d'une personnalité indépendante et le rôle central que jouent les vrais amis.

Andreas Furler

Plus que d'une comédie prout-prout, un peu vulgos et hype dans ses références, le duo nous assène un portrait impitoyable d'une génération de trentenaires complètement paumée, écrasée par l'image du père, inondée de culture geek et donc fatalement coupée d'elle-même. Sorte de Seul au monde sous acides où le ballon Wilson serait remplacé par un cadavre priapique, Swiss Army Man nous bouscule en profondeur comme peu de films sont capables de le faire aujourd'hui.

Christophe Foltzer

Mit Sicherheit die seltsamste Variation einer Robinson-Crusoe-Geschichte, die das Kino bisher hervorgebracht hat, lustvoll zusammenfantasiert von Dan Kwan und Daniel Scheinert. Der gestrandete Hank (Paul Dano) will sich vor lauter Einsamkeit umbringen, doch dann liegt eine Leiche mit heftigen Blähungen und mächtigen Erektionen (Daniel Radcliffe) in der Brandung. Ohne Vorwarnung beginnt ein psychedelischer Trip, ein absurdes Buddy Movie, eine Tour de Force für zwei völlig unerschrockene Schauspieler. Und unbarmherzig ist es am Ende nur die Zivilisation, die im Hintergrund lauert.

Tobias Kniebe

Die Regisseure Daniel Kwan und Daniel Scheinert haben mit Radcliffe einen dritten Daniel an Bord geholt und einen Film gemacht, der zwar ganz schön albern ist, aber auch kreativ und sehr lustig. Irgendwann fängt die Leiche an zu sprechen, sodass sich eine wundervolle Freundschaft entwickelt – und was mit Furzwitzen angefangen hat, wird überraschend zum berührenden Drama.

Gregor Schenker

Galerie photoso

Variety, 22/01/2016
© Tous droits réservés Variety. Fourni par Variety Archiv
The Hollywood Reporter, 22/01/2016
© Tous droits réservés The Hollywood Reporter. Fourni par The Hollywood Reporter Archiv
16/10/2016
© Tous droits réservés Süddeutsche Zeitung. Fourni par Süddeutsche Zeitung Archiv.
TAZ, 13/10/2016
© Tous droits réservés TAZ. Fourni par TAZ Archiv
02/12/2016
© Tous droits réservés Süddeutsche Zeitung. Fourni par Süddeutsche Zeitung Archiv
Farts Are Beautiful: A Brief Analysis of Swiss Army Man
/ Glowing Screens
en / 20/12/2016 / 6‘18‘‘

Video Essay: How Swiss Army Man is Secretly a Transgender Film
Bobby Burns / Bobby Burns
en / 18/11/2016 / 9‘10‘‘

Interview with the Directors
Eric Marchen / Roger.tv
en / 03/07/2016 / 9‘05‘‘

Interview with the Directors
De Kelly McEvers / NPR
en / 5‘49‘‘

Données du filmo

Genre
Fantastique, Aventure, Comédie, LGBT
Durée
95 Min.
Langue originale
Anglais
Ratings
cccccccccc
ØVotre évaluation7,0/10
IMDB:
7,0 (104101)
Cinefile-User:
< 10 votes
Critiques :
< 3 votes q

Casting & Equipe techniqueo

Paul DanoHank
Daniel RadcliffeManny
Mary Elizabeth WinsteadSarah
PLUS>

Bonuso

iVidéo
Farts Are Beautiful: A Brief Analysis of Swiss Army Man
Glowing Screens, en , 6‘18‘‘
s
Video Essay: How Swiss Army Man is Secretly a Transgender Film
Bobby Burns, en , 9‘10‘‘
s
Interview with the Directors
Roger.tv, en , 9‘05‘‘
s
gPresse écrite
Critique Variety
Peter Debruge
s
Critique The Hollywood Reporter
Leslie Felperin
s
Critique Süddeutsche Zeitung
Tobias Kniebe
s
Critique TAZ
Thomas Groh
s
Interview mit Daniel Radcliffe
Süddeutsche Zeitung / David Steinitz
s
hAudio
Interview with the Directors
NPR / en / 5‘49‘‘
s
Nous utilisons des cookies pour vous offrir un service personnalisé. Pour plus de détails, voir notre déclaration de protection des données. En naviguant sur cinefile.ch, vous acceptez notre politique d'utilisation des cookies.